Sprachauswahl

JS FlexSlider

Guillaume Sutre, violon

Guillaume-SutreGuillaume Sutre commence ses études musicales au Conservatoire National de Région de Douai. A 14 ans, il est reçu à Paris au Conservatoire National Supérieur de Musique, dans la classe de Gérard Poulet.

Il y reçoit son premier prix de violon avant d'être admis aux cycles de perfectionnement de violon, et de musique de chambre.  Ayant rapidement terminé ses études en France, il part se perfectionner à l'université d'Indiana (Bloomington USA) auprès de Josef Gingold, Franco Gulli, Menahem Pressler, Janos Starker, puis en Allemagne à Cologne avec les membres du Quatuor Amadeus. Il n'a alors que 18 ans quand il remporte le Concours International de violon A. Curci à Naples, le Concours International de Trio avec piano «ARD» à Münich, le Concours International de Musique de Chambre à South Bend (Etats-Unis). Dès lors, il est l'invité des festivals de Stresa, la Roque d'Anthéron, du Wigmore Hall à Londres, Théâtre San Carlo à Naples, Philharmonie de Berlin, Musikverein de Vienne, Festival de Hong-Kong, l'Auditorium de Pékin, Carnegie Hall à New York, l'université U.C.L.A (Los Angeles), Théâtre des Champs-Elysées (Paris). Son désir de rencontre et d'échange avec des musiciens d'horizons différents le dirigent vers des destinations plus inhabituelles telles que le conservatoire d'Addis Abeba (Ethiopie), l'opéra de Manaus (Brésil), le grand théatre d'Hanoï (Vietnam), la Fondation Bolipata (Philippines) Attiré très tôt par la musique de chambre, et grâce aux conseils et à l'influence de Jean-Claude Pennetier, il se passionne pour le travail exigeant de la formation constituée. Il fonde en 1986 le Trio Wanderer et dix ans plus tard rejoind le Quatuor Ysaÿe. Son répertoire très étendu comprend, parmi les 400 oeuvres jouées en concert, l'intégale de la musique de chambre de Beethoven, Brahms, Schumann, Ravel et l'intégrale des 68 quatuors de Haydn. Ses partenaires sont Kyung-Hee KIM, Elisabeth Leonskaja, Michaela Martin, Pascal Rogé, Michel Portal, Jean-Claude Pennetier, Roland Pidoux, Antonio Lysy, Gauthier Capuçon, Paul Meyer. Parallèlement à son activité de chambriste, Guillaume Sutre est aussi l'invité de l'orchestre de Montpellier, l'Ensemble Orchestral de Paris, le Sinfonia Varsovia, l'Orchestre de la Radio de Berlin, l’Orchestre Symphonique de Göttingen, l'Orchestre de Bretagne, l’Orchestre d’Auvergne, l’Orchestre Franz Liszt de Budapest, avec des chefs d'orchestres tels que Sir Yehudi Meuhin, Louis Langrée, Volker Schmidt-Gertenbach, Stefan Sanderling, David Robertson et Sheldon Morgenstern. Ses enregistrements pour Sony Classical, Decca, Harmonia Mundi, Naïve, Aeon et Ysaÿe Records ont reçu les plus hautes distinctions en France et à l'Etranger. Ils comprennent l'intégrale des quatuors et quintettes avec piano de Gabriel Fauré avec le pianiste Pascal Rogé, l'Oeuvre pour quatuor à cordes d’André Boucourechliev, les Sept dernières paroles du Christ de J. Haydn avec les textes inédits de Michel Serres, le double concerto de M. Bruch avec l'Orchestre de Bretagne. L’intégrale des duos de Joseph Haydn et de Mozart, enregistrée en public est saluée par la critique comme une version de référence. Avec son épouse Kyung-Hee KIM*, il explore le répertoire pour violon et harpe, redonnant vie à une forme de concert plus intime et à des oeuvres dont le charme rappelle l'atmosphère créatrice et joyeuse de la "Belle époque". Il est par ailleurs un ardent défenseur de la musique de son temps, et participe régulièrement à la création de compositeurs tels que Michèle Reverdy, Regis Campo, Marc Monnet, Paul Chihara. Sa vie de musicien ne pourrait pas trouver de véritable épanouissement sans la transmission d'un certain savoir ainsi que de son expérience du concert, à travers l'enseignement mais aussi en partageant la scène avec des musiciens de la jeune génération. Pendant dix ans, il a été professeur d'une classe spécialisée dans la pratique du quatuor à cordes au Conservatoire Supérieur de Musique de Paris. Il est également professeur invité des académies de Villecroze, Nice, Flaine, Aldeburgh, Eastern Music Festival (Etats-unis), Université de South California (Los Angeles), et au Brésil à Sao Paulo. En 1994, la SACEM lui attribue le prestigieux prix Georges Enesco. En 1999 il est nommé Chevalier de l'Ordre des Arts et des Lettres. Guillaume SUTRE joue un violon italien fait par Gregorio Antoniazzi à Colle en 1738, ainsi qu'un archet de François Lupot fait en 1815. A partir de Janvier 2008, il sera professeur de violon à l' Université de Californie à Los Angeles (UCLA). *Le Duo Sutre-Kim existe depuis 1991, fondé à Paris par le violoniste Guillaume Sutrealors membre fondateur du Trio Wanderer puis 1er violon du Quatuor Ysaÿe et de la harpiste Kyunghee Kim-Sutre, diplômée de la Curtis Institue of Music et du Conservatoire supérieur de musique de la Ville de Paris. Après un 1er Prix au Concours de Musique de Chambre ‘Lily Laskine’ le duo se produit Europe, aux USA et en Asie sans jamais cesser d’explorer et d'étoffer le répertoire pour violon et harpe, grâce à des commandes passées à des compositeurs français, coréens et américains. Les concerts du Duo Sutre-Kim sont toujours très appréciés, renouant avec une forme plus intime et comprenant des œuvres dont le charme rappelle l'atmosphère créatrice et joyeuse de la Belle époque. Inspiré par leurs cultures d'origine et leurs nombreux voyages à travers le monde, Kyunghee Kim-Sutre et Guillaume Sutre aiment proposer des programmes thématiques originaux, souvent accompagnés de musiciens tels que Movses Pogossian, Richard O'Neill, Ronald Leonard, Sung-Won Yang, le Quatuor Ysaÿe et Romain Guyot.